Combien coute une maison de retraite en Ile-de-France ?

retraité

Le tarif des maisons de retraite en Ile-de-France est le plus élevé du pays (700 euros de plus par rapport à la moyenne nationale). Habiter en région parisienne est onéreux même lorsqu’on atteint un âge avancé. Aussi, il existe des écarts de prix importants d’un établissement à l’autre dans les huit départements de l’Ile-de-France. Le tarif moyen d’un hébergement en Ehpad en Ile-de-France s’élève à plus de 2500 euros par mois. A cette somme il faut rajouter le prix de la dépendance qui varie en fonction du niveau de perte d’autonomie du résident. Il faut également compléter avec le prix des soins qui couvrent les services liés à la santé des personnes âgées, par contre ils sont couverts par l’assurance maladie.

Les tarifs varient d’un Ehpad à l’autre

Les tarifs peuvent varier d’une maison de retraite à l’autre car ils dépendent de plusieurs facteurs tels que l’emplacement (centre-ville, rural…), le statut juridique, le nombre de places disponibles et la date d’ouverture de l’Ehpad. Les tarifs médians mensuels en chambre seul sont variables d’un département à l’autre. Pour trouver une maison de retraite en Ile-de-France à moins de 2000 euros, il faut se rendre dans les Yvelines notamment. Seulement une trentaine d’Ehpad, dans les huit départements que compte l’Ile-de-France, facturent moins de 2000 euros par mois.

C’est à Paris que l’on trouve les montants les plus élevés. L’Ehpad le plus cher se situe dans le XVIe arrondissement avec un tarif mensuel de 7331 euros. Comme l’immobilier en région parisienne est hors de prix, cela influe forcément sur le coût de l’hébergement en maison de retraite. A la deuxième place des tarifs les plus élevés, on trouve les Hauts-de-Seine.

Il existe différentes aides pour palier au coût élevé d’un séjour en maison de retraite

Afin de financer un séjour en Ehpad, il existe différentes aides. En effet, pour les personnes âgées et leur famille, le coût d’un hébergement en maison de retraite peut être trop élevé. Le tarif mensuel pratiqué pour l’accueil dans les Ehpad en Ile-de-France dépasse d’à peu près 500 euros la pension moyenne de la région. Le reste à charge est donc très élevé pour la famille. Pour alléger la facture, les personnes âgées peuvent bénéficier de certaines aides. Ainsi, les résidents et leurs familles peuvent être soulagés d’une partie du montant total de l’hébergement.

Il s’agit d’aides au logement comme l’APL et l’ALS qui sont versées par la MSA ou la CAF en fonction du régime de protection sociale du résident. L’ASH (Aide Sociale à l’Hébergement) est perçue par plus de 18 000 personnes âgées qui résident dans les Ehpad en Ile de France. Il s’agit d’une allocation départementale qui complète les ressources quand elles ne suffisent pas pour payer le séjour dans un de ces établissements. A cela s’ajoute l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) dont peuvent bénéficier les résidents des maisons de retraite. De plus, les personnes âgées peuvent profiter d’aides fiscales comme un abattement d’impôts dans certaines conditions ou une remise de la taxe d’habitation si celles-ci sont encore en possession de leur maison.